Depuis le début de l'année, les grèves nationales à la SNCF s'enchaînent, il y en a déjà eu 5 depuis le début de l'année et il devrait y en avoir d'autres dans les semaines à venir. Les usagers ont donc naturellement l'impression qu'il n'y a jamais eu autant de grèves SNCF. À ce propos, Misterfox vous a préparé un guide de survie en cas de grève.

Pourtant, si l'on regarde les données sur les mouvements sociaux à la SNCF depuis 1947, on se rend compte que la tendance est largement à la baisse : il y a eu en moyenne presque 4 fois plus de journées perdues à cause des grèves sur la période 1947-1956 que sur la période 2007-2015, la preuve en graphiques !

Le nombre de journées de travail perdues à cause de mouvements sociaux à la SNCF baisse depuis 1947

Open data SNCF grève
Create column charts

La tendance est donc clairement à la baisse depuis 1947, la période 2007-2015 est la deuxième période la plus calme en termes de grève depuis 1947 !

Certains pourront objecter qu'il y a moins de journées de travail perdues à la SNCF car l'effectif à été divisé par trois depuis 1947 et que c'est donc juste un effet volume.

Open data SNCF grève
Create line charts

Mais si l'on rapporte le nombre de journées de travail perdues au nombre d'agents, on se rend compte que cela n'est pas vrai. En effet, le nombre de journées de travail perdues par agent à la SNCF suit plutôt la même tendance que le nombre total de journées perdues depuis 1947.

Open data SNCF grève
Create column charts

On peut donc le dire, les grèves sont en recul à la SNCF depuis 1947 !

Et puis surtout, les grèves que nous connaissons de nos jours ne sont pas grand chose comparé à l'ampleur des grèves des années 1940'et 1960'.

Les plus grosses grèves à la SNCF depuis 1947

1947 : 3 000 000 de journées de travail perdues à la SNCF à cause des mouvements sociaux

Soit 6,49 journées de travail perdues par agent sur l'année. Pourquoi une telle mobilisation? Les conditions de vie en 1947 étaient encore très difficiles : rationnement, marché noir, inflation galopante etc. Ainsi, le 25 avril 1947, quand le gouvernement de Paul Ramadier décide de faire passer la ration de pain quotidienne chez Renault de 300gr à 250gr, cela provoque un important mouvement d'insurrections qui sera suivi à la SNCF lorsque le gouvernement Ramadier exclura les ministres communistes du gouvernement.

1953 : 3 000 000 de journées de travail perdues à la SNCF à cause des mouvements sociaux

Soit 7,52 journées de travail perdues par agent sur l'année.
La raison principale d'un tel mouvement social est la politique d'austérité du gouvernement Laniel qui prévoyait de reculer l'âge de départ à la retraite dans le service public et de supprimer des emplois dans la fonction publique.

1961 : 1 10 000 de journées de travail perdues à la SNCF à cause des mouvements sociaux

Soit 3,18 journées de travail perdues par agent sur l'année.
Une réforme liée aux retraites était à l'origine de ce conflit social.

1968 : 4 680 000 de journées de travail perdues à la SNCF à cause des mouvements sociaux

Soit 14,63 journées de travail perdues par agent sur l'année.
Record absolu de grève pour la SNCF(et pour toute la France) dont l'origine est la révolte de la jeunesse en mai 1968.

1995 : 1 054 920 de journées de travail perdues à la SNCF à cause des mouvements sociaux

Soit 5,82 journées de travail perdues par agent sur l'année.
La raison de ce mouvement social est le plan Juppé qui visait à réformer le système de retraite dans la fonction publique ainsi que la sécurité sociale.

2010 : 572 161 de journées de travail perdues à la SNCF à cause des mouvements sociaux.

Soit 3,78 journées de travail perdues par agent sur l'année.
À l'origine de ce mouvement, la question de la réduction de l'effectif à la SNCF, la volonté du gouvernement de réorganiser la SNCF par branches et de réorganiser la partie fret.

Au fait, toutes ces journées de travail perdues avec la SNCF, ça représente combien de journées en cumulée depuis 1947? 28 554 640 journées, soit 78 232 années de grève !

Alors, c'était mieux avant? Pas sûr !

En attendant bon courage pendant ces grèves et si votre train a du retard, la politique de compensation de la SNCF s'applique quand même. Alors rendez-vous sur Misterfox pour être sur de vous faire indemniser !